JF Réant, artiste installé à Roubaix : "Mon but : me marrer !"

L'obsession de Jean-François : les cylindres ! Et ce qu'il en fait est plutôt incroyable ! 😻

reant Artiste sculpteur

Jean-François Réant est un artiste déjà bien connu des galeries d'art. En partant du cylindre, il propose une version dérivée de nos objets du quotidien. Des crayons inséparables, une chaise en tube PVC, Jean-François Réant nous emmène dans un univers à la fois coloré, joyeux, et accessible à tous.

Il est aussi le dirigeant depuis plus de vingt ans de Réant Ateliers, qui crée les décors et accessoires en série pour les vitrines de commerces (et pas seulement).

Conception de sculpture

Pourriez-vous nous parler un peu plus de votre univers artistique ?

En quelques mots, je crée des œuvres d'art, du mobilier, des objets courants et du quotidien déformés à base de matières cylindriques.

Vous pouvez voir qu'il y a des cylindres un peu partout dans mon atelier. Donc je vais prendre le cylindre ; qui peut être d'un petit diamètre ou d'un diamètre beaucoup plus important ; je le travaille de différentes manières, et j'en fais des sculptures, des objets dérivés. Je réinvente des choses de notre quotidien, tels que les crayons, les couteaux, les fourchettes, et je crée également du mobilier comme des chaises, des lampes de tables, des consoles, des meubles d'appoint... J'ai donc tout un univers depuis plus de vingt ans, où je déforme les objets usuels du quotidien et je crée des œuvres d'art à base de cylindres.

sculptures crayons

Pourquoi avoir choisi le cylindre comme base ?

Parce que le cylindre me fascine ! À partir du moment où j'ai assimilé qu'on pouvait transformer cette matière cylindrique et revoir les objets usuels et certaines œuvres d'art, pour moi, la communion des deux était évidente !

Ce qui me fascine, c'est que le cylindre n'avait pas du tout été utilisé, ou très peu. Ce cylindre est véritablement devenu une passion et en même temps une obsession ! Je vais le chauffer au point qu'il soit totalement malléable, et je vais ensuite lui donner forme. Selon moi, c'est une forme d'expression innovante, c'est un travail sculptural et bien sûr artistique.

tube PVC

En parallèle, vous êtes à la tête de Réant Ateliers. Pouvez-vous nous expliquer l'activité de cette société ?

Réant Ateliers est une entreprise qui fabrique des décors et des accessoires en série pour mettre dans les vitrines, pour des salons, des événements, des foires, ou même des municipalités, des conventions, etc. Donc nous accompagnons les entreprises notamment sur tout ce qui est la communication visuelle par l'objet.

On peut créer des décors de n'importe quelle taille, pour mettre sur des façades, pour habiller des échafaudages, pour les vitrines de commerces... Nous avons par exemple reproduit des flacons de parfum de 4 mètres de haut. Nous travaillons également sur les décors de grands salons tels que la Japan Expo. Nous avons extrait les personnages des jeux vidéo que nous avons sculptés en très grand ; et il y a deux ans, nous avions fait des grottes géantes pour le stand de Tomb Rider.

Vous travaillez donc notamment avec les commerces ?

Oui, nous faisons beaucoup de vitrines de commerces. Nous sommes spécialisés dans le "décor en kit en série". C’est-à-dire que nous allons fabriquer un prototype de décoration pour une vitrine, et une fois qu'il est validé, nous allons le dupliquer en très très grande quantité. Nous avons par exemple fait une série pour la Maison du Chocolat pour une cinquantaine de magasins, expédié dans le monde entier, ou encore pour une chaîne de lingerie et prêt à porter pour 2 000 magasins.

Nous pouvons aussi bien travailler avec des enseignes de luxe que pour la grande distribution.

À quel point est-ce important aujourd'hui pour une entreprise la communication visuelle ?

C'est aujourd'hui crucial, parce qu'il y a une concurrence absolument incroyable sur internet. Donc à partir du moment où des magasins à des points de vente physiques ; dans des centres commerciaux ou dans des centres-villes ; la vitrine est la première chose que nous voyons en passant ! La vitrine a par conséquent une obligation d'être très accrocheuse, d'être représentative de ce qu'on va pouvoir trouver dans le magasin, de susciter l'envie et l'émotion. Il faut que ça interpelle, que ça attise la curiosité, et donne l'envie d'entrer.

La vitrine, c'est la première chose qu'on voit d'un commerce. Que le magasin soit ouvert ou fermé, le jour et la nuit, la vitrine est tout le temps visible !

Atelier crayons

Comment a évolué le monde de l'art depuis que vous avez commencé ?

Le monde de l'art a évolué bien évidemment avec l'arrivée du numérique, des réseaux sociaux, de la communication et de la surcommunication.

On a vu des artistes émerger qui n'étaient pas forcément des peintres, des sculpteurs, qui ne travaillaient pas de leurs mains. De nouveaux artistes qui travaillent avec un ordinateur, avec des logiciels. Cela a amené une autre forme d'art, et cela a créé de nouveaux artistes.

Aujourd'hui, on peut créer des œuvres avec les machines 3D. La sculpture est faite par des robots et par des machines, les peintures peuvent être faites par des impressions numériques. Ce sont des choses qui étaient encore complètement inenvisageables il y a vingt ans.

Et il y a eu également l'arrivée d'internet et des réseaux sociaux, et donc d'une toute nouvelle manière de communiquer. Facebook, Instagram, The-ring.io, toutes ces applications qu'on peut retrouver dans notre téléphone et qui offrent une véritable ouverture sur le monde. Avant, la personne qui s'intéressait à l'art devait rentrer dans une galerie ou acheter un magazine. Aujourd'hui, n'importe qui prend son téléphone, et a tout ce dont il a besoin sur internet ! Ça révolutionne le monde de l'art et de la communication, ça élargit considérablement la clientèle, ça crée une nouvelle façon de commercialiser l'art et ça donne aussi un nouveau regard sur celui-ci.

Le numérique a changé beaucoup de choses !

bombes de peinture

D'où vous vient cette passion de l'art ?

Je ne sais pas ! Selon moi, nous naissons avec ça ! Il y a des personnes qui naissent avec un côté politique, d'autres avec un côté révolutionnaire, ou un côté sensible, ou encore l'oreille absolue pour faire de la musique, avec une plume pour savoir écrire, etc. Il faut s'écouter, tout simplement ! Et en s'écoutant, naturellement, on en vient à ce que les mains s'expriment par le biais de dessins, de sculptures. On a un regard toujours attiré par les objets, par les formes, par les couleurs...

C'est quelque chose d'inné. C'est en vous tout simplement !

Conception de sculpture

Vous vous êtes installé au cœur de Roubaix, rue Rosa Bonheur. Pourquoi avoir choisi ce lieu ?

Je me suis installé ici en 2004 parce que je suis tombé amoureux du lieu ! Il y avait plusieurs raisons qui ont motivé mon choix, mais je voulais un lieu qui ait quelque chose. Et ce lieu de Roubaix parle de lui-même, je trouve !

Ici, c'était une ancienne usine, et il y a 4 500 mètres carrés, donc j'ai voulu créer une ruche d'entreprises dans laquelle j'accueille des artistes. En ce moment, je loge une troupe de graffeurs. J'ai la volonté de créer un lieu d'activités, de créativité et de vie. J'aimerais créer une salle de spectacle, un lieu culturel, un atelier collectif, éventuellement une galerie... Comme dirait Albert Einstein, "la créativité est contagieuse, faites-la tourner !"

Quels sont vos projets pour la suite ?

Me marrer !

Me marrer, bien vivre, découvrir un tas de choses et faire découvrir en même temps.

crayons jean françois réant

Retrouvez également les produits et les bons plans de JF Reant et achetez en Click & Collect sur l’application The-ring.io par ici :https://the-ring.io/roubaix/shops/jf-reant-157acec2